Je cherchais de la musique espagnole, de la bonne guitare, intense, profonde, agressive et douce, voici que mon frère me propose Friday Night in San Francisco

C’est un album de Paco de Lucia, de John McLaughlin et d’Al Di Meola, sorti en 1981, et enregistré lors d’un concert au Théâtre Warfield de San Francisco, le 5 décembre 1980.

Je reprendrais André Sanfrapé du site LePost.fr :

John McLaughlin est un des guitaristes essentiels des 40 dernières années.

Il a tout connu, Hendrix (avec qui il enregistra des heures de bandes malheureusement disparu), le succés, avec le Mahavishnu Orchestra, usine à gaz des plus grandes pointures de la planète qui inventa au passage le jazz-rock et puis la plénitude, avec Shakti pour un retour à l’acoustique et une rencontre entre orient et occident.

Au début des années 1980, il collabore avec les guitaristes Paco de Lucia et Al di Meola, deux virtuoses, avec lui, ça fait trois.

Le trio sort l’album live A Friday Night in San Francisco, et c’est le drame pour tous les guitaristes de la terre, est-il encore utile de jouer de la rape après cette punition ?

Je reçois un mail, ce matin, Beezik qui ouvre ses portes, soit disant « le 1er site de téléchargement gratuit et légal qui vous récompense à chaque téléchargement. » Hmmm, ok, allons tester ceci…. Attention, ce matin, je suis en mode je décris tout.

Je m’inscris donc à Beezik. Une fois loggué, on retrouve le top artiste, les titres les plus téléchargés, le champ de recherche ! Du tacotac, je tente « The streets » : Rien….. Bon, essayons « The herbaliser » : Rien…. Bon, et pourquoi pas « Michael Jackson » : Trois vieux albums…. Ouh la, on se demande où se trouve le « catalogue de plus de 2 millions de titres : dont l’intégralité des catalogues Universal Music, d’EMI, du plus gros agrégateur mondial de labels indépendant, The Orchard, et bien d’autres encore« . Je ne suis pas très confiant.
Lire la suite de

Amies et amis musiciens, ou dotés d’une oreille musicale, voici un drôle de projet que voilà, mais qui a retenu mon attention. Je précise qu’il faut un sacré PC ou alors une très bonne connexion pour profiter au maximum de la chose, vous allez voir pourquoi…

In Bb 2.0 est donc un projet musical collaboratif très original, créé par Daren Solomon de Science for Girls

Le principe : De courtes contributions d’internautes comme vous et moi, ne commençant qu’après 5 à 10 secondes, exposant une nappe simple en Bb major. Voilà… Paroles, guitares, synthé, trompettes, vous avez le choix. Vous pouvez lancer les vidéos dans l’ordre que vous voulez, une ou plusieurs à la fois, la mélodie restera toujours agréable et relaxante…

Pourquoi ne pas tenter aussi votre chance pour rentrer dans la listes des élus ? Pour le moment, 19 vidéos en ligne… !

Oh oui, pour ceux qui aiment la musique électronique dans le sens large du terme, vous allez vous régaler ! Voyez vous même le nuage de tags présent en page d’accueil (ci-dessus), avec tous ces mots barbares ! Cela n’envisage que du lourd… !

Play.fm 2.0 est donc un portail musical gratuit, riche d’environ 12.000 sets de DJ, des enregistrements live et des sessions radio. Moi qui ne connait pas encore vraiment le monde de ce milieu, je ne savais pas trop par où commencer sur ce portail ! J’ai donc cliqué sur un tag au hasard : Minimal Techno

Et là, nous trouvons :

  • Bien sûr des mixes de DJ
  • Avec la possibilité de partager, de playlister (et oui !)
  • La sélection des nouveaux artistes du « genre » choisi
  • Le Top 10 de ce même genre musical
  • Les tracks requested et identified
  • (La composition des mixes en quelque sorte…)
  • Etc…

De là, soit vous lancez une lecture (bouton play rouge) soit vous cliquez, par exemple, sur un artiste : Uwe Walkner sur le screenshot qui suivant. La page de M. Walkner apparait et propose tout plein d’information sur le personnage (on peut aussi acheter ses titres).

Et bien sûr, je l’ai cherché et je l’ai trouvé, le moyen de mettre un widget pour votre site web, presque incontournable à mon goût. Chez Play.fm 2.0, cela se traduit par ceci, si on prend par exemple l’artiste Steve Bug :

Mais Play.fm 2.0, c’est aussi des enregistrements de shows radio, des demandes d’enregistrement, la possibilité d’uploader vos sessions DJ, un dashboard personnel qui reprend toutes ces informations, vos playlists, un calendrier des évènements suivis ou un magasin en ligne….

En conclusion, c’est riche, c’est aussi assez complexe comme portail, mais aimant cette musique, j’adhère ! Et vous ?