Trouver un bonne musique d’ambiance en soirée n’est pas toujours chose facile. Mais voici t-y pas que je découvre (lors d’une soirée tiens !) cette petite découverte (peut-être pas pour vous, ce qui est bien possible !)

radiomeuh

Radio Meuh est une de ces radios. Je vais reprendre leur texte d’introduction, il décrit parfaitement le service, donc pourquoi inventer !

« Radiomeuh.com est une webradio 100% musicale, sans pub et sans tube, indépendante (association loi 1901), qui émet depuis 2007.

Ce pur produit des alpages mitonné avec l’amour de la bonne vibration en direct du pays du reblochon, diffuse de la musique 24h/24 uniquement entrecoupée de quelques jingles maison cuisinés à la sauce second degré. Une programmation éclectique qui transhume entre soul, hip-hop, electro et pop-rock, plus quelques surprises qui viendront assouvir votre soif de découvertes. A consommer sans modération.

Let’s enjoy music from reblochonland! »

Donc si vous ne connaissez pas, n’hésitez pas à aller faire un tour !

Il y a de belles découvertes à faire ! Le Lien

Il y a des jours on se dit : « Ben dis donc, tant de simplicité… Incroyable…« . Et cette simplicité, c’est SciLor qui nous l’apporte.

Ils ont tout simplement mis au point un outil qui permet le téléchargement des musiques de Grooveshark. Ce site similaire à Deezer, qui nous offre tant de morceaux gratuits à l’écoute. Et bien, avec ce petit utilitaire, gratuit, en version portable, d’une façon si aisée, le téléchargement en devient trivial ! (Mais est ce légal ??…..)

Le champ de recherche permet d’obtenir un listing de 200 résultats et un bouton « Popular Songs » revoit le Top 500. Quid de la qualité du MP3 ? (dont le détail est paramétrable… ) Un bon petit 192kbps.

Un beau petit bijou, compatible 32 bits et 64 bits, sur XP/Viata/Seven.

A conserver quelque part, le temps que ça fonctionne ! Le Lien

Mmm c’est une vieille blague mais bon, sympa à relire !

Après la monnaie unique, la langue européenne.
En provenance directe de Strasbourg, capitale de l’Europe. Après la monnaie unique, la langue européenne. On rame déjà avec l’Euro, alors imaginez une langue européenne !

La Commission européenne a pourtant finalement tranché : après la monnaie unique, l’Union Européenne va se doter d’une langue unique, à savoir… le français ! Trois langues étaient en compétition :

Le Français parlé par le plus grand nombre de pays de l’Union, la France, la Belgique, le Luxembourg,
L’Allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union) et
L’Anglais (langue internationale par excellence).

L’Anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : l’Anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco/allemand en raison de leur légendaire réticence à s’impliquer dans la construction européenne. Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du Français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’Eurofrançais.

La première année, tous les accents seront supprimés et les sons actuellement distribués entre « s », « z », « c », « k » et « q » seront répartis entre « z » et « k », ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

La deuzieme année, on remplazera le « ph » par « f », ze ki aura pour effet de rakourzir un mot comme « fotograf » de kelke vingt pour zent.

La troizieme année, des modifikations plus draztikes zeront pozibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’étaient : touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des « e » muets, zourz éternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

La katriem ané, les gens zeront devenus rézeptifs à des changements majeurs, tel ke remplazer « g » zoi par « ch », zoi par « j », zoi par « k », zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ékritur de touz. Duran la zinkiem ané, le « b » zera remplazé par le « p » et le « v » zera lui auzi apandoné, au profi du « f ». Efidamen, on kagnera ainzi pluzieurs touch zu le klafié.

Une foi ze plan de zink an achefé, l’ortokraf zera defenu lochik, et les chen pouron ze komprendr et komunike. Le ref de l’Unite kulturel de l’Europ zera defenu realité !

La réchion la mieu préparé en Europ est…..l’Alzaz. 90% de la populazion le pratik décha kouramen. Pour les autres…bonchour l’AnKoiz !

UPDATE : SuperTiti est un produit de l’agglomération de Grenoble ! La preuve.
Ils nous ont bien eu !


Il est de Grenoble et il sait se faire entendre quand il est pas content ! La preuve avec ses premières vidéos, trois de ses premières actions… Et à mon avis, ce n’est pas fini :

Si on jete des choses dans la rue, il a les boules :

httpvh://www.youtube.com/watch?v=FaMRebt7GTI

Si on klaxonne pour rien, il a les boules !

httpvh://www.youtube.com/watch?v=tRCWo_QTFfY

Et si on ne ramasse pas la merde de chien, IL A LES BOULES !

httpvh://www.youtube.com/watch?v=qA-OtE4Sf1o

Alors vous, qui habitez à Grenoble… Faites gaffe…

SUPER TITI il est pas loin !

Ahhh superbe ! La suite de cette série, dont j’avais parlé en Aout 2008 sur ce billet (ouah déjà…) est sortie. Très bonne nouvelle.

Et ce nouveau volet amène toujours reflexion et logique ce qui le met largement en avant par rapport à un grand nombre de jeux sur le web !

Le but est toujours le même : Amener une boule rose dans une zone rose, un peu plus loin. Pour ce faire, sont à disposition quelques outils comme des roues, des liens, et des barres… C’est tout !

Alors, c’est à vous !


PS : La communauté est grande derrière ! Des solutions les plus originales sont proposées par les internautes, ainsi que des niveaux créés de toute pièce ! Allez donc voir sur la page principale de sparkworkz.com !