Et vive nos hivers québécois !

Le 12 août :
Nous venons d’emménager dans notre nouvelle maison à Québec.
C’est très beau ici, la nature est si majestueuse.
J’ai très hâte de la voir recouverte de neige.

Le 14 octobre :
Québec est le plus bel endroit au monde, les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d’orange.
Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils.
Quelles créatures gracieuses!
Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création.
Cet endroit est un paradis ! Je l’adore!

Le 4 novembre :
La saison de chasse au chevreuil commence bientôt.
Je ne peux pas croire qu’on puisse vouloir tuer un si bel animal.
J’espère qu’il neigera bientôt.
J’aime tellement Québec!

Le 2 décembre :
Il vient tout juste de commencer à neiger.
C’est la première fois de la saison.
Ma douce moitié et moi buvons tranquillement notre coupe de cognac près de la fenêtre du salon regardant les doux flocons osciller en tombant, s’attachant aux arbres et couvrant le sol.
Que c’est beau et agréable !

Le 9 décembre :
Nous nous réveillons avec une belle couverture de neige immaculée, couvrant tout le paysage.
Quelle vue fantastique!
Chaque arbre et arbuste est couvert d’un beau manteau blanc.
J’ai pelleté la neige pour la première fois cette année et je me suis amusé comme un fou.
J’ai pelleté le trottoir et l’entrée.
Plus tard, la gratte est passée et a recouvert l’entrée de la cour avec la neige compactée de la rue.
Le chauffeur m’a souri et je lui ai envoyé la main en retour.
J’ai repelleté l’entrée…

Le 12 décembre :
Le soleil a fait fondre presque toute la neige.
Je suis sûr que nous en aurons d’autre avant que ce merveilleux hiver soit fini.

Le 13 décembre :
Il est tombé 15 cm pendant la nuit et la température est descendue à -10.
J’ai encore pelleté l’entrée et le trottoir.
Peu après, la gratte est repassée et a refait sa petite farce dans l’entrée.

Le 14 décembre :
Encore de la neige hier soir.
Je n’ai pas pu sortir de ma cour pour aller travailler.
Je suis épuisé de pelleter.
Clisse de charrue!

Le 15 décembre :
J’ai vendu l’auto et j’ai acheté un 4X4 blazer afin que l’on puisse continuer à nous promener dans la neige.
Je l’ai équipé de 4 pneus à neige.

Le 18 décembre :
Je suis tombé sur le cul sur la glace de mon entrée.
J’ai dû débourser 123$ chez le chiro. Heureusement rien n’était brisé.
Mais le criss de ciel se couvre encore…

Le 19 décembre :
Il fait frette en clisse ( -24 ce matin), les routes sont glacées, la conduite est impossible et j’ai frappé une rampe avec l’auto de ma femme.
Probablement 2000$ de dommages.
Elle est en beau tabarnac… !

Le 20 décembre :
Un autre cibole de 20 cm de marde blanche est tombé la nuit passée.
Encore de l’eucharistie de pelletage aujourd’hui.
La sainte crème de gratte n’est passée que deux fois seulement aujourd’hui.

Le 22 décembre :
On est assuré d’un Noël blanc parce qu’un autre 10 cm de marde blanche nous est tombé dessus la nuit passée et avec cette clisse de basse température, ça fondera pas avant le mois d’août!.
Je me suis habillé pour sortir pelleter cette clisse de marde encore une fois : botte, jump suit, cache-oreilles, gants etc…
et comme je suis prêt et tout habillé… j’ai envie de pisser bâtard !

Le 24 décembre :
Si je pogne l’enfant de chienne qui run la gratte, j’y fait faire 1000 pieds dans la neige à le tirer par les gosses. Je commence à penser qu’il se cache au coin de la rue et attend que je finisse de pelleter pour venir passer à 100 miles à l’heure en avant de mon entrée et garrocher sa clisse de marde dans mon entrée de cour.

Le 25 décembre :
Joyeux Noël tabarn…. !
Ils prédisent 25 cm de cette sacre…. de clisse de marde blanche encore.
Y a tu quelqu’un qui sait combien de Jésus-Christ de pelletées de neige 25 cm veut dire ?

Fuck le Père Noël, il n’a pas à pelleter le vieux tabarn…
Le gars de la souffleuse est venu me demander une donation.
J’y ai caliss…. un coup de pelle dans la face !
Le docteur pense qu’il va survivre.

Le 28 décembre :
Il est tombé encore 12 cm de marde blanche.
Je deviens probablement aveugle à cause de la blancheur ou encore je suis un cas sévère de dépression parce que ma femme commence à être regardable.

Le 29 décembre :
On a fini par sortir de la maison aujourd’hui. On est allé au magasin pour acheter de quoi manger et en revenant, un clisse de chevreuil s’est braqué devant le char et je l’ai frappé.
Clisse de chevreuils!
Comment ça se fait que les chasseurs les ont pas tous tués au mois de novembre?

Le 30 décembre:
La toilette a gelé et le toit a commence à renfoncer.
Si vous sortez dehors, ne mangez pas de neige jaune.

Le 31 décembre:
J’ai clissé le feu à la maison et je caliss… mon camp en Floride pour toujours.
Fuck la marde blanche !

Je peux pas comprendre qu’il y a du monde assez innocent pour vouloir vivre dans un clisse d’enfer comme le Québec !!!!!

Joyeux Hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *