Propos de Actuphoto.com : »Grand technicien, perfectionniste, il utilise sa maîtrise de la photographie pour nous illusionner. Alors qu’elles se présentent comme de somptueuses natures mortes, parfaitement éclairées, servies par des tirages raffinés, les images de Chema Madoz sont des pièges du regard, de petits contes philosophiques, des histoires de rêve, de sourire, de tendresse, de sentiments. Alors qu’il fait semblant de photographier des objets, Chema Madoz photographie des idées…. »

J’ai confectionné un album de ces photos : Album de Chema Madoz

Son bouquin vous intéresserait ? Lien Amazon

Et voilà, comme promis et comme après chaque trip comme cela, je vous propose mes photos si cela vous intéresse !

Donc au programme : Gaudi, les petites rues de Barcelone, la sagrada Familia, les églises, les parcs, la Boqueria, bref, un peu de tout ! En 4-5 jours, j’ai fait un tour général. Bonne visite !

328 photos… le tri est dur !

Un petit gadget rigolo, qui donne de bons résultats parfois ! Voici … euh…. il n’y a pas de nom en fait. C’est japonais, et cela se nomme apparemment le Bakumatsu Koshashin Generator … Je n’invente rien !

C’est donc un générateur de vieilles photos. Pour mieux comprendre, n’oubliez pas de cliquer sur « English » en haut à droite, sauf si vous êtes bilingue en japonais… Ensuite, uploadez une image ou précisez directement son adresse http, on clique sur « Convert » et on attend ! Voilà ce que j’ai obtenu par exemple !

Pas mal non ? Ce n’est pas toujours superbe au final…

Tiens, voici un petit gadget pour présenter des photos de Flickr sous la forme d’un livre. Pour se faire il faut se rendre chez Mitsu Furuta. Vous trouverez alors les instructions pour configurer ce petit widget :

Il suffit simplement de renseigner le nom de l’utilisateur, l’album que l’on veut montrer, la taille affichée des images, la couleur de fond et de copier le code fourni ! C’est tout ! Voici ce que ça donne pour mes photos de Strasbourg… (Oui, je sais, c’est pas très grand..)

Update : A cause de problèmes d’affichage avec les autres widgets de mon blog le mini livre s’affiche souvent mal… Pour une utilisation simple, cela doit être efficace, mais pas dans mon cas !  Tout simple et tout bête, cela nécessite tout de même l’installation de Silverlight, genre si vous ne voyez pas le petit livre….

Sympa non ? (source)

Que de longs noms d’applications !!! Mais toutefois intéressantes.

Tout d’abord, FlickrDown, hyper utile si vous souhaitez télécharger plusieurs photos sur Flickr en un seul click. Car une à une, cela peut devenir très très ennuyant et long… Donc c’est une solution gratuite assez efficace ! Via un nom d’utilisateur, un tag ou autre, vous verrez toute une belle liste de photos, puis après avoir sélèctionné les clichés et un répertoire de destination, tout se fait aisément. Il est même possible, après autorisation, de récupérer aussi les photos privées. (source)

Update : Un petit nouveau pour télécharger des photos de Flickr, en masse : Flickr Downloadr. A voir celui qui vous plait le plus !


Puis voyons ensuite Fotosizer. L’utilité de ce soft, freeware, est de redimensionner, en juste 3 étapes, un ensemble de photos.

  1. Sélection des photos
  2. Paramètres du redimensionnement
  3. Départ !

A garder quelque part.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir les photos de René Maltête, photographe français dont la particularité était de fixer sur sa pellicule des images insolites et humoristiques.

C’est du noir et blanc, c’est simple, c’est bon ! J’ai pris toutes les photos de son album Humour et j’ai créé un album via PhotOnWeb disponible en cliquant sur l’image ci-dessous.

Ouah ! Le titre !!!!

Tag Galaxy c’est juste de la grosse cosmétique pour explorer les photos de Flickr. Mais il est vrai que ça en jette. Prenons un exemple avec le mot « Paris » et voyons ce que cela donne…

La planète du centre est celle correspondant aux images ayant pour mots clefs Paris. Et tout autour gravitent d’autres planètes ayant des mots clefs en relation avec Paris. Cliquons sur « Effel Tower » pour voir.

La planète se retrouve recouverte des photos de la Tour Effel, il suffit de cliquer sur une au hasard pour en avoir un aperçu, qui permet, lui, à son tour, de se rendre sa la page Flickr de la photo.

Voilà, c’est plus pour la curiosité que pour un usage régulier. Mais c’est toujours intéressant de voir ce que l’on peut faire !