Belle info dénichée chez Infostuces.

VirtuaWin est un outil Open Source, qui nous rappelle ce que propose entre autres Linux, c’est-à-dire la possibilité de gérer plusieurs « bureaux virtuels ». En gros, comme le montre l’image suivante, vous pourrez avoir par exemple, sur le bureau principal vos applications de travail, puis avec une combinaison précise de touches, switcher sur le deuxieme bureau, exempt de ces dernières fenêtres, où vous retrouverez les outils spécifiques mail.

Je signale une version portable de cet outil, qui permet de ne rien installer sur votre poste de travail.

Allez hop, petite trouvaille intéressante. Besoin d’un dongle WiFi ou USB, en voici deux d’une taille défiant toute concurrence. (Je sais, la plus part des PCs ont ça de base maintenant… On ne sait jamais…)

Concernant le Bluetooth, en voici un microscopique pour 5.90$.

Et pour le WiFi, pas bien plus gros et pour 10.24$.

En voilà un autre petit pour le WiFi, pour 11.86$

Petite astuce fonctionnant très bien…

Par exemple, pour un transfert discret de fichiers compromettant, Jpg+FileBinder est l’outil qu’il vous faut. Il suffit simplement de choisir l’image qui fera office de vitrine, de zipper les fichiers que vous voulez planquer, et d’utiliser ce soft. Vous obtiendrez une photo qui, si double-cliquée, s’ouvrira comme n’importe quelle image. Mais si cette même image est ouverte avec Winzip par exemple, elle révèlera les fichiers cachés !

Commander avec la souris, oui, mais avec détection de mouvements de la souris, ça c’est intéressant….

gMote est l’outil qui permet cette magie. L’astuce : Un clic droit de la souris, accompagné d’un mouvement défini (Comme déssiné un « G »), et le programme ou l’action enregistrée s’exécute (ouverture de Google.fr). C’est tout bête, léger (38Mo de mémoire) et performant.

Une petite vidéo explicative :

Il y a quelques mois, Aviary avait sorti une sorte de studio d’enregistrement en ligne – Myna. Le blog de ptitfred m’annonce qu’un autre outil est disponible – ROC.

ROC est un simple sampler. Simple mais complet et très riche. Sur la droite, une première colonne vous permet de charger le type de rythmique que vous désirez (une quarantaine), puis il vous suffit de créer votre sample, en cochant les pastilles désirées sur chaque timeline (ligne correspondant à un instrument) !

Bon, rien que pour vous, public, j’ai réalisé rapidement une démo, à base de Hip Hop Drums ! Cadeau….. 🙂

Voilà donc un bien bel outil de création musicale, comme je les aime ! Allez donc y jeter un coup d’oeil et découvrir les autres possibilités !